Pourquoi ce blog?

Jamais l’emprise du politiquement correct sur l’Information n’a été aussi forte. Naguère subtil, il est aujourd’hui omniprésent et ne s’embarrasse même plus de sauver les apparences. Il s’affiche comme un véritable terrorisme intellectuel : non seulement il monopolise la pensée sociale et politique, son expression, mais il se permet de sanctionner, éventuellement judiciairement, tous écarts et ceux qui les commettent. Les petits soldats de la Pensée Unique, journalistes, animateurs tv ou radio, se pressent au p ortillon de l’accès aux tribunes médiatiques et c’est à celui qui affichera avec le plus de zèle sa soumission au dogme.
Ce blog a pour très modeste ambition de pointer du doigt ces attentats terroristes de la Pensée et dénoncer les personnes publiques qui les commettent, consciemment ou inconsciemment.
Si vous cherchez à lire l’actualité sous un autre angle que celui que vous imposent la tv, les magazines, la radio, la presse ou le quidam-perroquet de la rue, lui-même matraqué par ces médias, ce blog est pour vous… et attend vos témoignages !
Si les propos de ce blog vous choquent, vous pourrez ainsi mesurer à quel point vous avez été formaté par la Pensée Unique… et apprécier le degré d’urgence que vous avez à vous dépolluer l’esprit.

lundi 12 juin 2017

La corde pour vous pendre, bleue ou rose?



Macreux l'Oreillette a bien compris la méthode commerciale qui consiste à donner l'impression au client qu'il fait un choix, alors que le préalable est considéré comme acquis et non négociable. Par exemple : « voulez-vous un rendez-vous lundi après-midi ou plutôt le matin ? » Le préalable du rendez-vous, qui est l'essentiel pour le vendeur, est imposé au client, lequel pense avoir gardé son libre-arbitre en n'ayant en réalité que le choix de l'heure.
Après la constitution de son gouvernement hétéroclite de politiques qui n'ont comme point commun que de privilégier leur statut personnel aux dépens de leurs valeurs (ou plutôt de celles qu'ils sont censés incarner), et après le lancement de ses investitures pour les législatives, Macreux-l'Oreillette offre ainsi aux Français le choix suivant :
« Françaises, Français, pour vous pendre, vous préférez une corde rose ou une corde bleue ? Décidez-vous en votant en ma faveur, de toutes façons, j'ai les deux en stock. »

Et les Françaises-Français sont en train de tomber dans le panneau. Ils semblent, à en croire les résultats du premier tour de ces législatives, choisir en toute innocence la couleur de la corde qui les pendra.

Les Françaises-Français voulaient plus d'emplois. La corde bleue de la mondialisation à tous crins que défend Macreux-l'Oreillette leur en donnera encore moins.

Ils voulaient moins de contraintes réglementaires. Ils en auront davantage en se soumettant toujours plus aux technocrates de Bruxelles dont Macreux-l'Oreillette se présente comme le vassal assumé.

Ils voulaient plus d'autonomie pour la France, elle en aura toujours moins, en devenant un des Länder d'une Europe fédérale soumise au diktat allemand.

Ils voulaient moins d'immigration. Ils en auront encore davantage avec la corde rose. Macreux a promis d'ouvrir en grand les robinets à migrants, de créer une passerelle directe entre l'Algérie et la France.

Ils voulaient plus de sécurité, moins d'attentats. Ils auront plus de délinquance pour les raisons invoquées ci-dessus. Ils auront plus encore d'attentats puisque Macreux s'est accoquiné avec l'UOIF. Macreux se fiche comme d'une guigne de la menace islamique. La mondialisation ne raisonne pas en termes de citoyens, mais en termes de consommateurs. Et elle est plus concernée par l'entrée de main d'oeuvre bon marché que par les récriminations de citoyens soucieux de leur sécurité.

Ils voulaient moins d'impôts. Ils en auront davantage avec la corde rose. La taxe d'habitation peut disparaître pour certains ? Par quelle hausse d'autre impôt le manque à gagner pour les communes va-t-il être remplacé, d'après vous ?
Les retraités qui ont voté massivement, semble-t-il, pour Macreux et ses candidats En Marche vont être les premiers à goûter aux joies du frottement de la corde fiscale rose sur leur cou, avec une hausse de la CSG sur leurs revenus-retraite.

Tous les manifestants, plutôt de gauche, qui ont défilé contre la loi El-Connerie - en fait, une loi pondue par Macreux qui avait eu la malice de prendre une femme de paille pour la représenter - vont se retrouver avec une dérèglementation du Code du Travail, sorte de loi El-Connerie puissance 2.

Bref, les cocus de la corde rose vont pouvoir se compter aux côtés des cocus de la corde bleue, et monter ensemble sur la potence où ils seront pendus, de concert.

Il n'y a plus qu'à attendre ; attendre les premières mesures qui vont être prises avec la bénédiction d'une Assemblée de néophytes tout flattés de se retrouver sur ses bancs. Ou sans, par ordonnances. La question est : combien de temps vont mettre tous ces cocus à se rendre compte que leurs cornes les empêchent désormais de passer le seuil de leur porte ?

En attendant, ce gouvernement érigé sous l'enseigne de la moralisation en politique nous fait bien rire. Rire jaune, c'est toujours rire...
Avec pas moins de 3 ministres en délicatesse avec la Justice, et, sur les quelques 500 candidats En Marche aux législatives, une bonne vingtaine qui traîne déjà des casseroles avant même d'être élus, on croit à un sketch parodique. Mais on constate que pour mener cette politique de moralisation, Macreux a choisi Bayrou et on comprend qu'il ne s'agit pas d'un sketch, hélas, mais bien de la réalité. 
 
Prendre Bayrou comme ministre pour redonner un vernis de moralité à la vie politique française, c'est un peu prendre le pédophile Cohn-Bendit comme ministre de la petite enfance. Ou DSK comme ministre de la condition féminine. Ou l'inculte Najat Bécassine comme ministre de l'Education Nationale. Ah bah, zut, ça a déjà été fait. Ou alors, Cahuzac comme animateur d'un colloque sur la fraude fiscale. Re-zut, ça a déjà été fait aussi...

On le sait, les médias mainstream, outils à la solde de la Grande Finance, sont responsables de l'élection de Macreux. Ils sont aujourd'hui responsables du fait que pendant 5 ans, Macreux va conduire la France dans le chaos sans aucune opposition, en ne rassemblant que 6 millions de votants (inconscients des enjeux pour la plupart, comme on l'a vu ci-dessus) sur 47 millions de citoyens en âge de voter, soit 13%.
En effet, à force de prédire que Macreux allait avoir une majorité absolue, nombre de Français se sont mués en jm'enfoutistes de premier tour. « A quoi bon me déplacer puisque les jeux sont faits ? En plus, il fait beau, ce week-end... ». D'où une abstention historique de plus d'un citoyen sur deux ! 
La Presse, admirative, parle d'un "raz-de-marée", du parti La République En Marche. Avec une telle abstention, un raz-de-marée basse, alors...

Macreux va donc avoir, pendant cinq longues années, tous les pouvoirs avec à peine plus d'un Français sur dix derrière lui. Magie de la démocratie française refusant la proportionnelle. Et ce Français unique risque bien de vite remettre en question ce soutien quand il prendra conscience des conséquences sur sa vie de tous les jours... Que restera-t-il alors de légitimité à Macreux et à la clique d'opportunistes qui l'entoure?

Vous diriez que Kim Jong-Un de Corée du Nord règne sans que l'absence de légitimité quelconque ne le perturbe le moins du monde. La France n'est plus un pays vraiment démocratique depuis longtemps déjà. Cette fois-ci encore, le PS avec 7% des suffrages aura jusqu'à 40 sièges, le FN avec 13% n'en aura que 4, dans le meilleur des cas...
Et les symptômes de la dictature En Marche forcée sont désormais évidents (voir dans ce blog l'article du 12 Mai 2017 "Dictature En Marche").
L'opposition n'aura donc d'autres recours que de rappeler son existence dans la rue. Il se pourrait bien qu'il y ait quelques crocs-en-jambe dans la Marche de cette République...

Il y a peu de chance pour que ce diagnostic ait perturbé les pensées de Macreux-l'Oreillette tandis qu'il se rendait en Falcon présidentiel au Touquet, aux frais de la princesse, juste pour glisser son bulletin de vote dans l'urne pour participer médiatiquement à ce simulacre de démocratie; un bulletin de vote au coût astronomique pour le cochon de contribuable. 
Mais en même temps (comme dirait Macreux), ce coût reste dérisoire comparé à ce que ces élections présidentielle et législatives vont coûter au pays. 

De quoi réfléchir à cette question posée amèrement dans un tweet, qui constatait que cet escroc de Ferrand arrivait en tête dans sa circonscription de Bretagne: «  à quoi bon se battre pour un pays qui a envie de mourir ? »

vendredi 2 juin 2017

Enfin un leader occidental qui en a...

Non, il n'y a pas de lien entre le titre de cet article et cette illustration!!

La presse française lèche-botte de Macreux-l’Oreillette nous promet une source inépuisable de gags pour les années a venir. On a eu récemment une journalope s’extasiant devant le couple “romanesque” que représenteraient le président et Mamie Trogneux. Romanesque! Pas moins. Une adulte qui finit par épouser celui sur lequel elle a commis impunément un détournement de mineur, normalement passible de 5 ans d’emprisonnement et 75000 euros d’amende, voila ce qui est “romanesque” selon cette gourdasse du Parisien.
Grotesque rime avec romanesque mais semble beaucoup plus approprié pour qualifier le couple de l’Elysée.

Le journal Le Monde titre sans rire, après le dernier G7, que “Macron, néophyte sur la scène internationale, fait un sans-faute”.
Pourquoi un “sans-faute”? Parce qu’il ne s’est pas mouché dans la nappe lors des réceptions? Parce qu’il n’a pas roté dans l’oreille de Justin Trudeau, mis les doigts dans son nez ou qu’il n’a pas pincé les fesses de Merkel?
Ça doit être cela, parce que côté avancée internationale, le bilan est quand même plutôt maigre. C’est vrai qu’après avoir assisté à des années de représentation ridicule par notre pitoyable Hollande Ouille, on ne doit pas se montrer trop difficile, et on peut même s’extasier quand notre président n’est juste pas la risée du monde.

Mais la confirmation récente de Trump d’honorer sa promesse électorale de ne pas se soumettre aux décisions des Accords de Paris de 2015 devrait donner un peu d’humilité aux thuriféraires de Macreux-l’Oreillette: ce dernier n’a rien obtenu de concret de qui que ce soit, tant au G7 qu’à la réunion de l’Otan.

Cette médiasphère française qui n’avait de cesse de vouer aux gémonies les Fillon, Le Pen, Dupont-Aignan ou Asselineau parce qu’ils proclamaient haut et fort qu’il fallait renouer d’urgence les liens avec l’infréquentable Poutine, célèbre avec la même unanimité aujourd’hui la “courageuse initiative” de Macreux-l’Oreillette d’inviter le président russe à Versailles.

Au passage, on remarquera que le candidat d’En Marche qui niait qu’il y ait une culture française et qui proclamait n’avoir jamais vu personnellement  l’art français, s’est soudain souvenu que le Château de Versailles avait quand même quelques atouts pour impressionner un chef d’Etat étranger…

Saucisson-Pinard ne critiquera certainement pas Macreux-l’Oreillette d’avoir pris cette décision de renouer des contacts avec la Russie. Mais le nouveau président français aurait pu s’éviter le ridicule de donner publiquement des leçons de journalisme indépendant en dénonçant des sites d’information (Sputnik et Russia Today) qui ne lui ont pas été favorables !  Quand on a bénéficié comme lui d’un soutien sans faille d’une Presse française asservie pendant toute sa campagne électorale et qu’on en bénéficie encore d’ailleurs, avec un excès qui confine au grotesque, on évite d’aborder le sujet d’une Presse indépendante, surtout devant des organes de presse étrangers! Il ne faudrait quand même pas que cette petite marionnette de l’Oligarchie oublie que sans cette Presse vendue à ses soutiens de la Haute Finance, elle ne serait pas locataire de l’Elysée aujourd’hui.

Et si Macreux-l’Oreillette a su montrer aux yeux du monde ébahi qu’il savait serrer la main d’ un imposant chef d’Etat étranger ( une poignée de main a-t-elle jamais été autant disséquée, analysée, interprétée, commentée par une Presse futile que celle entre Macreux et Trump?), Trump, lui, sait montrer qu’il est respectueux de ses promesses électorales, et qu’il reste indépendant des pressions internationales et des lobbies politiquement corrects.
Car dénoncer les Accords de Paris de la Cop 21 en sachant pertinemment qu’il déclenchera un barouf généralisé et en bravant le risque d’impopularité, c’est démontrer une vraie force de caractère assez rare chez les leaders occidentaux.

Trump sait donc s’affranchir du lavage de cerveau opéré par les catastrophistes patentés modèle Hulot, et autres sorciers vaudous du prétendu réchauffement climatique dû au CO2.
 
Le sorcier prédicateur Hulotix à l'oeuvre.

Les démonstrations de l’escroquerie du réchauffement climatique et la stigmatisation du CO2 vilipendé comme un polluant ( ce qui est une profonde hérésie scientifique) sont pourtant nombreuses. Saucisson-Pinard invite ceux, parmi ses lecteurs, qui seraient encore sonnés par le matraquage médiatique opéré en sous-main par le GIEC, à faire une recherche sur internet à partir des mots “global warming hoax” ou “global warming swindle” ( “arnaque du réchauffement climatique” en français) ou au moins à accéder à ce lien en français qui dénonce assez bien les fondements de cette supercherie.

 https://blogs.mediapart.fr/antoine-calandra/blog/100116/le-rechauffement-climatique-anthropique-un-mensonge-qui-arrange

Le principal problème de cette arnaque est qu’elle distrait intellectuellement et financièrement les efforts internationaux nécessaires pour lutter contre les véritables menaces, à savoir:
-       à l’égard de l’environnement, la surpopulation humaine et la pollution chimique,

-     et de façon encore plus concrète et cruciale, à l’égard de l’homme, le polluant sociétal et intellectuel qu’est l’islam.